Logo
Langue

Nos présentations de cas

HARM Technique

Dr. Stefano Riccioni
Précédent
Suivant

 » La technique offre de forts potentiels car elle est applicable dans un grand nombre de situations cliniques: lorsque l’anatomie est maintenue en technique directe, et dans les cas de perte sévère de substance en technique indirecte ou partielle.

La récupération d’une partie de l’anatomie originelle ou d’un segment de celle-ci nous donne des références utiles pour finaliser la restauration directe, à condition de se trouver au minimum dans les situations suivantes:

  • Maintien d’une anatomie utile a minima ;
  • Portion qui s’étend sur au moins 3 points stables ;
  • 3 points stables pour le bon positionnement dans l’espace de la matrice HARM.

La technique est indiquée en cas de:

  • Lésions invasives a minima et puits occlusaux ;
  • Lésions de classe I ;
  • Lésions de classe II ;
  • Lésions complexes ;
  • Lésions composées ;
  • Lésions qui nécessitent un recouvrement total des cuspides tant travaillantes qu’équilibrantes ;
  • Éléments traités qui étaient intègres au départ du point de vue endodontique.

Bien que cette technique soit simple dans son concept et son exécution, elle permet de résoudre en un seul acte de nombreuses difficultés complexes:

  • Maintien fidèle de l’anatomie occlusale originelle ;
  • Maintien fidèle de l’anatomie latérale et interproximale originelles. La technique fournit une aide précieuse pour la mise en évidence du bon tracé curviligne et harmonieux des espaces d’évasement interproximaux des cavités de Classe II, ce qu’aucune autre matrice ne peut déterminer toute seule. Dans la technique HARM, la matrice fournit la poussée nécessaire pour comprimer le matériau qui a été déposé aisément grâce à sa malléabilité, en évitant les vides, les lacunes et les bulles. C’est également le moyen le plus simple pour guider et soutenir la matrice métallique, et d’obtenir le maximum du coin inséré et du brunissage de la matrice. En effet, dans les cas de grandes Classes II profondes, il n’est pas facile de maintenir la matrice en place pendant la polymérisation car le point de contact est trop faible ou insuffisant ;
  • Bon résultat gnathologique, on évite les restaurations en sous-occlusion ou manquantes ;
  • Précision des détails: la matrice étant obtenue sur le modèle positif original et non sur le moulage (méthode indirecte à partir du modèle positif non original), elle fournit des précisions que l’on ne peut pas avoir avec tout autre type de modèle ;
  • Simplicité des opérations: de manière purement hypothétique, si la matrice était parfaitement repositionnée et que le matériau composite introduit équilibre le matériau dentaire enlevé, il serait possible de terminer la restauration en quelques opérations, sans finition ni retouches. Cependant, c’est un résultat limite qui est rarement atteint. En effet, l’absence d’équilibre peut générer des vides ou des défauts, peu importants s’ils se trouvent dans la masse ou loin des structures dentaires, mais critiques s’ils coïncident avec les marges de la cavité. Par conséquent, il faut excéder «très peu» avec le matériau, de manière à obtenir un repositionnement sûr et un débordement tout aussi sûr. Ce débordement est le signe que le matériau a rempli tout l’espace (principe de Pascal), ce qui peut éventuellement entraîner un petit bourrelet facile à gérer ;
  • Polymérisation optimale: la matrice HARM fournit en même temps un environnement optimal privé d’oxygène qui peut interagir et inhiber la conversion complète des doubles liaisons. Celle-ci est en tout cas suffisante, malgré l’opacité que l’on gère facilement avec la puissance des sources lumineuses les plus modernes et les phases successives de polymérisation prolongée. Un cycle de 1 minute sera donc suffisant pour obtenir une bonne polymérisation. Plusieurs cycles sont prévus en fin de procédure pour parfaire le résultat dans plusieurs directions. « 


Pour voir le rapport de cas complète et suivre toutes les étapes de la technique Harm, voir le pdf ci-joint.

NOS PRODUITS UTILISÉS DANS CETTE PRÉSENTATION DE CAS

product-thumbnail

Estelite Sigma Quick

aller au produit >>
product-thumbnail

Estelite Color

aller au produit >>

AUTRES PRÉSENTATIONS DE CAS

Réhabilitation esthétique et fonctionnelle des secteurs lateropostérieurs

visualiser la présentation de cas >>

Réhabilitation et restauration d’une fracture sur les dents antérieures

visualiser la présentation de cas >>
Logo