Langue

Nos présentations de cas

Les restaurations esthétiques indirectes en odontologie conservatrice

Dr. Alberto Pujia
Précédent
Suivant

 » Ces dernières années, les progrès dans les techniques opératoires et l’amélioration constante des caractéristiques physiques, chimiques et mécaniques des matériaux de reconstitution ont permis au chirurgien-dentiste de centrer son attention sur la recherche constante de l’aspect esthétique de la restauration. Les patients demandeurs d’interventions de restauration esthétique recherchent une intégration de la restauration aux dents naturelles. Les praticiens ne devraient donc pas disposer uniquement de techniques scientifiquement valables pour la réhabilitation de la biologie dentaire, mais aussi d’un sens esthétique qui devrait les orienter vers la reproduction des caractéristiques polychromatiques et anatomiques de la dent, afin de rendre la restauration imperceptible. Par le terme « esthétique », on entend, au sens philosophique, la « science du Beau, des arts libéraux et la gnoséologie en relation étroite avec la Logique », à savoir que la beauté est l’aspect extérieur de quelque chose. En dentisterie, une restauration est esthétique lorsqu’elle égale le plus possible la couleur, la forme et la fonction de ce qu’elle remplace.
Le comportement physiologique des dents intactes est le résultat d’une étroite interaction entre les propriétés mécaniques, biologiques, fonctionnelles et esthétiques. C’est dans ce milieu que se placent les inlays en composite. Les formulations actuelles des résines composites ont amélioré les caractéristiques de ces matériaux quant aux dimensions, à la forme, à la concentration et au type de charge utilisé.
La rétraction de polymérisation a été réduite et les résistances ont été augmentées, aussi bien à la tension qu’à la flexion, tout comme à l’abrasion et à la stabilité de la couleur à long terme.
À tout cela s’ajoutent les avantages de l’utilisation de lampes à polymériser haute puissance en association avec la chaleur et la pression qui augmentent les qualités de réaction de polymérisation.
Ces dernières années, deux facteurs au moins ont contribué au développement des inlays/onlays esthétiques :
– l’innovation constante dans le secteur des adhésifs amélodentinaires, qui permet aujourd’hui d’avoir une force de liaison élevée du composite à la dentine et à l’émail
– et une augmentation sans cesse croissante de la demande de restaurations esthétiques de la part des patients.  »

Pour le rapport de cas complète voir le pdf ci-joint.

NOS PRODUITS UTILISÉS DANS CETTE PRÉSENTATION DE CAS

product-thumbnail

Estelite Sigma Quick

aller au produit >>
product-thumbnail

Estelite Color

aller au produit >>

AUTRES PRÉSENTATIONS DE CAS

Réhabilitation esthétique et fonctionnelle des secteurs lateropostérieurs

visualiser la présentation de cas >>

Réhabilitation et restauration d’une fracture sur les dents antérieures

visualiser la présentation de cas >>
Logo
Facebook
YouTube
Instagram